aix-etudiant.fr Le site officiel de la ville aixenprovence.fr Le site officiel de la ville aixenprovence.fr
Espace contributeur
Accueil > Venir/partir > Arrivée/Accueil > Étudiants étrangers > Étudiants étrangers : les démarches pour étudier en France
 

Étudiants étrangers : les démarches pour étudier en France

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

 

Pour étudier en France quand on est un étudiant étranger, deux types de démarches sont à faire :

- Démarches pour s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur
- Démarches pour entrer dans le pays une fois l’inscription dans l’établissement validée

 1) S’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur

Plusieurs procédures d’inscription dans l’enseignement supérieur sont prévues pour les étudiants étrangers hors Union Européenne :

- 1ère inscription en 1ère année de LICENCE (avec diplôme étranger)
- Inscription en 2e ou 3e année de LICENCE (L2 ou L3) ou 1re année de Master (M1) (avec diplôme étranger)
- Inscription en 2e année de MASTER (M2) ou dans une formation sélective (avec diplôme étranger)

Pour les étudiants ressortissant d’un pays de l’Union Européenne ou de l’Espace économique européen, les démarches sont différentes :
Démarches particulières :
- Connexion obligatoire au portail admission post-bac.
- Présentation du diplôme donnant accès à l’enseignement supérieur dans le pays où il a été obtenu. Il est recommandé de bien connaître la langue française.

 1a) 1ère inscription en 1ère année de LICENCE

Démarches concernant les étudiants hors Union Européenne titulaires d’un diplôme étranger d’accès à l’université

 Si vous résidez à l’étranger , entre le 1er décembre et le 15 janvier

Vous devez :
- Remplir le « dossier Blanc » de Demande d’Admission Préalable (DAP).
- >http://www.aix-etudiant.fr/Etudiants-etrangers-les]"

- Si vous résidez dans des pays suivants, candidater simultanément par le biais de la procédure en ligne du ministère des affaires étrangères via le site internet Campus France : Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina-Faso, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Congo Brazzaville, Corée du sud, Côte d’Ivoire, États-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Japon, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mexique, Pérou, Russie, Sénégal, Syrie, Taiwan, Tunisie, Turquie, Vietnam,

  Liste des documents à fournir pour les dossiers blanc et vert

- Demande d’admission préalable à l’inscription en premier cycle dans une université française
- Fiche-témoin à conserver par la première université
- Réponse de la première université
- Fiche-témoin à conserver par la deuxième université
- Réponse de la deuxième université
- Fiche-témoin à conserver par la troisième université
- Réponse de la troisième université
- Épreuves de vérification linguistique
- Récépissé

- En plus pour le dossier vert : fiche d’inscription au test de connaissance du français

Dossier Blanc
Ce dossier (et les documents qui l’accompagnent) doit être remis ou envoyé, dûment rempli, aux services culturels du poste diplomatique de votre lieu de résidence au plus tard le 22 janvier précédant l’année universitaire.

Dossier vert
Ce dossier (et les documents qui l’accompagnent) doit être remis ou envoyé, dûment rempli, à l’université du premier choix de préférence du candidat au plus tard le 22 janvier précédant l’année universitaire.

Sauf exception (voir les notices « dossier blanc » et « dossier vert », en ligne sur le site du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ), les candidats doivent passer un test linguistique payant (le prix est de 65 euros, augmenté éventuellement de frais supplémentaires).

  Les étudiants étrangers non concernés par la DAP (dossier blanc ou vert)

- Les candidats résidant à l’étranger, titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat français ou européen postulant à une inscription dans un premier cycle d’université française.
Démarches particulières :
* Connexion obligatoire au portail admission post-bac.

- Les candidats ressortissants d’un pays de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen.
Démarches particulières :
* Connexion obligatoire au portail admission post-bac.
* Présentation du diplôme donnant accès à l’enseignement supérieur dans le pays où il a été obtenu. Il est recommandé de bien connaître la langue française.

- Les candidats qui ne possèdent pas la nationalité française, ne sont pas titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat français et résident à l’étranger, souhaitant s’inscrire dans une école française d’architecture
Démarches particulières :
* Remplir un formulaire spécifique disponible sur le site www.archi.fr.
* Les candidats subiront, à la même date, la même épreuve de test linguistique que les candidats à la présente demande d’admission préalable.

 1b) Inscription en 2e ou 3e année de LICENCE (L2 ou L3) ou 1re année de Master (M1)

Démarches concernant les étudiants hors Union Européenne titulaires d’un diplôme étranger d’accès à l’université

À noter : Pour les ressortissants de pays dont le français n’est pas la langue officielle : produire une attestation de niveau de langue (le niveau B2 est généralement exigé)

Suivre l’une des deux procédures suivantes :

- Si vous résidez dans l’un des pays suivants : Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Congo Brazzaville, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, États-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Japon, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mexique, Pérou, Russie, Sénégal, Syrie, Taiwan, Tunisie, Turquie, Vietnam.
Obligation de se mettre en relation avec les Centres d’Études pour la France (CEF) en se connectant au site Internet correspondant au CEF du pays de résidence (exemple : www.algerie.campusfrance.org) et suivre les indications qui y sont mentionnées.
Pour plus d’information, consultez le site www.campusfrance.org.

La date limite d’inscription auprès d’un CEF est fixée au 31 mars.

- Si vous résidez en France ou dans un pays qui n’est pas doté d’un Espace Campus France à procédure CEF : entre février et mai, retirer et constituer un dossier pédagogique auprès du Service de Scolarité de l’Université de son choix en précisant sa nationalité, le niveau et les diplômes obtenus dans son pays et le domaine-mention-spécialité choisie dans l’université française.

 1c) Inscription en 2e année de MASTER (M2) ou dans une formation sélective (École, IUFM, Licence IUP, etc)

Démarches concernant les étudiants hors Union Européenne titulaires d’un diplôme étranger d’accès à l’université

Contacter directement le Secrétariat de l’établissement (Université, École, etc) qui gère le diplôme postulé.

Si vous résidez dans l’un des pays suivants : Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Congo Brazzaville, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, États-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Japon, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mexique, Pérou, Russie, Sénégal, Syrie, Taiwan, Tunisie, Turquie, Vietnam, obligation de se mettre en relation avec les Centres d’Études pour la France (CEF) en se connectant au site Internet correspondant au CEF du pays de résidence (exemple : www.vietnam.campusfrance.org) et suivre les indications qui y sont mentionnées.
Pour plus d’information, consultez le site www.campusfrance.org.

 2) Entrer dans le pays une fois l’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur validée

 2a) Vous êtes un candidat ressortissant d’un pays de l’Union Européenne

Vous n’avez pas à obtenir de Visa

Les ressortissants de l’Union européenne ne sont pas tenus d’obtenir un visa ou de détenir un titre de séjour. Dans l’hypothèse où vous souhaitez un titre de séjour (non obligatoire), vous devez remplir un formulaire.
La démarche à suivre est la suivante :

1- Retirer un formulaire
Arrivée prévue entre mi-septembre et mi-novembre : s’adresser au CROUS
_Arrivée est prévue à une autre période : s’adresser à la sous-préfecture

2- Le remettre accompagné de plusieurs documents :
- Photocopie du passeport
- Original d’acte de naissance de moins de 3 mois
- Justificatif de votre inscription dans un établissement d’enseignement supérieur
- Justificatifs d’attestation de prise en charge de votre assurance maladie
- Justificatifs de ressource personnelle ou attestation de prise en charge d’un parent avec photocopie des 3 derniers bulletin de salaire. Pas de plafond obligatoire.
- Justificatifs de domicile en France (attestation d’hébergement et facture EDF par exemple)
- Relevé de notes de l’année universitaire précédente
- 4 photos d’identité

 2b) Vous êtes un candidat ressortissant d’un pays hors Union Européenne

Vous devez obtenir un Visa étudiant.

Les plus fréquents sont le Visa long séjour étudiant et le Visa « étudiant concours »

Il en existe d’autres qui permettent d’étudier.
Vous devez vous adresser à l’Ambassade ou au Consulat de France le plus proche dans votre pays d’origine pour la délivrance de ce visa.
Cas particulier de certains étudiants étrangers :
Les étrangers d’une trentaine de pays doivent, pour obtenir un visa pour étudier en France, effectuer obligatoirement leur demande via Internet sur le site de Campus France (voir 1a).

 Le Visa « long séjour étudiant »

Il autorise à faire des études en France. Il vaut titre de séjour pendant 1 an la 1ère année

Les démarches sont à faire avant l’arrivée en France :

1- Se rendre au consulat ou à l’ambassade de France de son pays d’origine pour demander le visa ou cas particulier pour certains étudiants devant effectuer la demande via Campus France.
Une taxe devra être payée. Le montant des visas est fixé par le Ministère des affaires étrangères.

2- Au moment de l’attribution du Visa, un formulaire visé de demande d’attestation OFII et une notice explicative est délivré par le consulat.
(OFII : Office Français de l’Immigration et de l’Intégration)

3- Dès l’arrivée en France, adresser les documents suivants à l’OFII par lettre recommandée avec accusé de réception :
- le formulaire de demande d’attestation OFII remis et visé par l’autorité ayant délivré le visa
- la copie des pages du passeport où figurent les informations l’identité du titulaire et le cachet attestant de l’entrée en France ou dans l’Espace Schengen.

4- Dès réception des documents, une attestation de réception du formulaire est adressée par lettre simple au demandeur

5- Convocation à une visite médicale si elle n’a pas été passée dans le pays d’origine ou à une visite d’accueil.

6- Un numéro d’étranger, « la vignette OFII » est remise au demandeur par l’OFII

  Le Visa « étudiant concours »

D’une durée de 2 mois, il est accordé suite à réussite à un concours organisé par un établissement d’enseignement supérieur français à l’étranger. Il dispense de la demande de Visa de long séjour

Démarches : dans un délais de deux mois après l’arrivée en France, solliciter directement auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture un titre de séjour en présentant son attestation de réussite au concours (voir Iic).

 2c) L’obtention d’un titre de séjour

 La carte de séjour temporaire d’un an

Ces démarches interviennent à l’issue du visa « Étudiant » délivré par le ministère des affaires étrangères.

Il dépend de plusieurs conditions (progression dans ses études, ressources, etc.).

1- Retirer un formulaire
- Entre mi-septembre et mi-novembre au CROUS
- À une autre période : à la sous-préfecture

2- Le remettre accompagné de plusieurs documents :
- Photocopie du passeport
- Photocopie du visa et de la vignette OFII figurant dans le passeport
- Original d’acte de naissance de moins de 3 mois
- Justificatif de votre inscription dans un établissement d’enseignement supérieur
- Justificatifs d’attestation de prise en charge de votre assurance maladie
- Justificatifs de ressource personnelle ou attestation de prise en charge d’un parent avec photocopie des 3 derniers bulletins de salaire. Attention ! Si vous n’êtes pas boursier, vous devrez justifier d’un revenu mensuel ou annuel (montant à vérifier auprès du ministère des affaires étrangères.
- Justificatifs de domicile en France (attestation d’hébergement et facture EDF par exemple)
- Relevé de notes de l’année universitaire précédente
- 4 photos d’identité

3- Un récépissé est remis ou envoyé autorisant provisoirement le séjour en attendant l’obtention de la carte de séjour.
Une taxe de 77 euros (à l’issue d’un visa avec titre de séjour à solliciter dans les deux mois) ou de 49 euros (à l’issue d’un visa de long séjour valant titre de séjour) devra être payée.

À noter : N’oubliez pas de préciser toutes difficultés personnelles et familiales rencontrées pendant la 1ère année (décès, maladie). Elles seront étudiées à l’examen du dossier.

 Le titre de séjour pluriannuel

Le titre de séjour pluriannuel concerne les étudiants en master ou en doctorat et les étudiants qui sont déjà détenteurs d’un titre de séjour et qui sont admis à suivre une formation en vue de l’obtention d’un diplôme au moins équivalent au master,dans un établissement d’enseignement supérieur habilité au plan national

Le titre de séjour pourra avoir une durée comprise entre 2 et 4 ans. Une taxe de 77 euros devra être payée.

 
aix-etudiant.fr